Découvrez 6 huiles essentielles des Laboratoires Ifrac

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les mois d’hiver sont propices aux rhumes, bronchites, maux de gorge etc… et quoi de plus naturel pour soulager ces moments pénibles que d’utiliser les huiles essentielles.

Voici un résumé des propriétés et des conseils d’utilisation de 6  huiles essentielles parmi  les plus connues.

.Un petit  rappel historique….

L’huile essentielle d’une plante est obtenue par distillation à la vapeur d’eau sous basse pression. Le procédé consiste à faire traverser de la vapeur d’eau par une cuve remplie de plantes aromatiques. La vapeur d’eau qui se dégage fait éclater les cellules des plantes, libérant l’huile essentielle, qui s’évapore avec elle. Ce mélange gazeux passe dans un serpentin refroidi dans une cuve d’eau froide ; la vapeur se refroidit au passage et se condense. L’huile essentielle, étant plus légère que l’eau, surnage au-dessus de l’hydrolat (eau florale) et est recueillie dans un essencier.

Les huiles essentielles sont utilisées depuis plus de 5.000 ans et les plus vieux documents concernant l’aromathérapie remonte à 2.700 ans avant JC.

L’aromathérapie est l’art et la science qui visent à utiliser les HE pour maintenir ou améliorer la santé et la beauté. Cette médecine complémentaire équilibre nos trois corps : physique, mental et spirituel.

Elles s’utilisent soit en usage externe soit en usage interne.

Précautions à prendre

Ne jamais mettre des huiles essentielles directement sur la peau, risque d’allergie et de photosensibilisation.

Il est recommandé de mélanger les gouttes d’huiles essentielles avec une huile végétale avant de l’étaler sur la peau.

Ne jamais dépasser les doses préconisées.

On n’avale jamais les gouttes sans les compter.

On ne s’expose pas au soleil après avoir mis même diluées, sur la peau des HE.

Ne pas jouer au petit chimiste en herbe.

Huile Essentielle de Lavande

Ses propriétés :

Physique : Nervosité, insomnie, infections respiratoires, stress, maladie de peau, anti-poux, anti-infectieux, anti- inflammatoire et diurétique.

Psychique : l’HE de Lavande est la plus calmante. Elle  agit sur l’hypothalamus et l’hypophyse par l’intermédiaire des centres olfactifs.

Elle favorise la méditation, l’endormissement et aide à lutter contre les excès d’émotivité et de sensibilité.

L’utilisation

En massage : Pour les contractions musculaires : En préparation huileuse

Insomnies : Mettre quelques gouttes sur le poignet.

Sur  les petits bobos :  En préparation huileuse.

En absorption :  3 gouttes plusieurs fois par jour.

Toxicité :   Absorbé en grande quantité, elle peut devenir toxique et générer des troubles de l’attention, une excitation, puis une dépression profonde.

HE Menthe Poivrée

Le composée chimique caractéristique des menthes est le menthol.

La menthe poivrée contient une grande quantité de menthol.

Hybride de la menthe verte et de la menthe asiatique, c’est certainement la menthe la plus riche en HE.

Ses propriétés

Physique : Céphalée, digestion, sciatique, zona, antalgique, stimulant, tonifiant.

Psychique : l’HE de menthe a un effet très puissant sur le sens olfactif et ceci en relation avec les centres cardiaque et respiratoire. Elle lutte contre les spasmes nerveux et la neurasthénie.

Elle favorise la stimulation des actions mentales et cérébrales nous permettant d’agir avec plus d’acuité.

L’utilisation

En massage : Trouble de la digestion : Massage du ventre dans le sens des aiguilles d’une montre.

Migraine digestive : En massage des tempes.

Mal du transport : En massage des poignets.

Coups et bosses : En effleurages légers.

En absorption :  2 à 3 gouttes 3 fois par jour MAXIMUM.

1 à 2 gouttes en frictions gingivales pour lutter contre les problèmes infectieux et de mauvaises haleines.

Toxicité : Contre-indiqué pour les nourrissons et jeunes enfants.

HE d’Eucalyptus

Le composé chimique caractéristique de l’eucalyptus officinal est (radiata) est le cinéole.

L’Eucalyptus officinal possède parmi  toutes les variétés d’eucalyptus un parfum bien plus subtil et agréable.

L’Eucalyptus officinal possède les mêmes effets que l’eucalyptus globulus mais elle est en plus anti-inflammatoire.

Ses propriétés

Physique : Dermatoses, eczémas, antiviral, antiseptique respiratoire, antiseptique ORL.

Psychique : l’HE d’Eucalyptus agit sur le thymus. Elle aide à ce libérer de certaines craintes et de l’anxiété.

Elle a pour vocation de rééquilibrer les fonctions psychiques et de diminuer l’agressivité intérieure liée aux pressions des personnes qui nous entourent.

L’utilisation

En massage : Voies respiratoires hautes : (rhinites, sinusites, bronchites, grippe) : massage des ailes du nez et des sinus.

En inhalation : 3 gouttes dans un bol d’eau bouillante.

1 à 2 gouttes en frictions gingivales pour lutter contre les problèmes infectieux et de mauvaises haleines.

Toxicité : Pas de toxicité à doses médicinales.

HE Romarin

L’huile essentielle de romarin est riche en verbénone actif sur le foie, en camphre tonique et antalgique décontractant et des bornéol et cinéole à action nerveuse.

C’est certainement la plus ancienne des HE à avoir été utilisée. Cette plante est également très utilisée en cuisine.

C’est  une des HE les plus intéressantes.

Ses propriétés

Physique : Antipelliculaire, hépatique et biliaire, antispasmodique,   expectorant, mucolytique, acné, couperose, peaux grasses, fatigue générale, mycoses.

Psychique : l’HE de romarin agit fortement sur le plexus solaire, qu’il équilibre et neutralise les excès.  Il  permet ainsi de faire face au stress, agit sur le foie.

Elle redonne force et vigueur, elle peut aider les personnes  « bileuses » grâce à son action sur l’hypophyse.

L’utilisation

En massage : même dosage que la Lavande.

Au creux de l’estomac : zone de protection du plexus solaire.

En inhalation : 3 gouttes dans un bol d’eau bouillante.

Par voie orale : pas plus de 3 gouttes par jour, en préférence en fin de repas pour stimuler la digestion. (Ne pas utiliser de façon prolongée)

Toxicité : Ne jamais dépasser les doses prescrites, cette huile peut provoquer des crises de convulsions et à forte doses, son effet s’inverse : elle devient toxique pour le foie. Interdit sur les nourrissons, les jeunes enfants et femmes enceintes..

HE  Tea Tree

L’arbre à thé est un arbre d’origine australienne, au feuillage épineux qui poussait dans les zones marécageuses, cultivé aujourd’hui à grande échelle pour la production d’huile essentielle.

L’histoire veut que durant la guerre, les soldats australiens se soignaient les plaies avec l’H.E de tea tree.

Ses Propriétés

Physique : Fatigue nerveuse, infections gynécologiques, mycoses cutanées, antiseptique à large spectre, immunisant, tonique nerveux, acné, irritation du cuir chevelu….

Psychique : l’HE Tea Tree est revigorante, elle favorise le tonus psychique en stimulant la thyroïde. Elle stimule le thymus et clarifie les idées.

Elle aide à lutter contre la fatigue, l’inquiétude et le ralentissement cérébral. Elle a la faculté d’augmenter les capacités intellectuelles, la capacité émotionnelle.

L’utilisation

En massage : même dosage que la Lavande. Application locale.

En inhalation : 3 gouttes dans un bol d’eau bouillante.

Toxicité : Pas de toxicité à doses médicinales.

HE Orange douce

L’oranger est un petit arbre d’Asie orientale, dont on connait les jolies fleurs blanches et les gros fruits dont on se régale l’hiver.

De leur zeste est extraite une huile essentielle apaisante et digestive.

Ses propriétés

Physique : Antispasmodique digestif, calmant cardiaque, tonifiant pour la peau.

Psychique : l’HE d’orange douce est calmante. Elle agit contre la nervosité, l’inquiétude, l’anxiété, la tristesse, les vertiges et le mal de cœur d’origine nerveuse.

Elle apaise les excès de passion qui se portent sur le cœur.

L’utilisation

En massage : Au creux de l’estomac zone de protection du plexus solaire.
Sur les zones de peaux irritées.

En bain : 3 gouttes dans 10 ml de gel douche et par bain.

Par voie orale : 3 à 4 gouttes 3 fois par jour, en cas de troubles digestifs, à prendre en fin de repas.

En bain de bouche : 5 gouttes dans un demi-verre d’eau avec une cuillère à café de bicarbonate de sodium contre les troubles de gencives et les aphtes.

Toxicité : Pas de toxicité aux doses habituelles. Fort risque de photosensibilisation.

Conseils du Labo :

Si vous n’avez jamais utilisé d’huiles essentielles, faites un essai et vous constaterez rapidement les effets bénéfiques de ces huiles.

http://www.cosmetiquequalinat.com

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »